La question du cuir dans l’écologie

Cela fait plus de cinq ans que je transite vers une vie plus écologique et minimaliste. J’ai fait de gros progrès au niveau de ma garde-robe qui est à 99% de seconde main, au niveau de mon alimentation et de ma consommation en général (fait maison, vrac, etc).

Bien que je n’ai pas de mal à acheter de seconde main mes vêtements, j’ai un peu plus de mal avec les chaussures. Autant les accessoires comme les ceintures ou les sacs je n’ai pas de problème à en acheter en seconde main ou sans cuir autant les chaussures, c’est plus compliqué.

J’ai déjà acheté des vans sur @vinted qui était en très bon état mais comme j’ai un nombre de paire de chaussures limités, je les use assez vite, surtout quand elles ont déjà eu une vie avant. Mes bottines ont rendu l’âme en fin d’hiver, après 7 ans de bons et loyaux services et une multitude d’aller-retour chez le cordonnier. Mes sandales ont fait de même l’été dernier. Je me suis donc retrouvée à devoir renouveler mes paires de chaussures, en cuir.

Pourquoi le cuir est problématique ?

Il y a trois points essentiels pour expliquer la problématique.

1) Le cuir est une matière extrêmement polluante
2) et son tannage au chrome est souvent pratiqué dans de mauvaise condition pour les travailleurs.
3) La souffrance animale.

Mais alors pourquoi porter du cuir ? C’est une matière qui se répare bien et qui dure dans le temps. J’ai pu garder une paire de bottine en parfait état pendant 7 ans car il y a un corps de métier qui peut le réparer. De plus les matières alternatives utilisent souvent en grande partie une matières synthétiques, pétro-sourcées. Elle aussi nocive pour l’homme et l’environnement.Quand au cuir végétal comme le Pinatex, issu de l’ananas, il ne tient, pour le moment, pas aussi longtemps dans le temps que le cuir.

Pour aller plus loin je vous invite à lire l’article « C’est quoi le problème du cuir? » sur @wedressfair.

Alors quoi faire ?

Comme vous avez pu le lire il n’y a pas vraiment de solution parfaite, c’est à voir de voir ce qui est le mieux selon vos valeurs.

Je me suis par exemple acheté une paire de sandales en cuir, neuves mais en seconde main de la marque @toms pour cet été. Elles sont ultra confortables et passe pour le quotidien comme pour des moments plus chics. J’ai aussi « pré-commandé » une paire de bottine (cadeau pour mes 30 ans) chez @jules_jenn. La pré-commande permet à la marque de ne faire que les modèles qui vont être vendu et donc qu’il n’y a pas de « surproduction ». Mes chaussures vont mettre plus d’un mois à venir chez moi et c’est assez surprenant au début mais tellement plus normal finalement. Je teste cette marque et je vois si je prends mes baskets en seconde main ou dans une marque plus éthique (oui toutes mes chaussures meures en même temps).

Je ne suis pas parfaite et je fais un cheminement comme vous tous. On fait du mieux que l’on peut et on s’informe sur le chemin. J’ai pris le pari d’avoir moins mais mieux mais ma réflexion n’est pas figée. Je suis bien sûr ouverte dans ma démarche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s